PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 1, numéro 6 – 11 mars 2015 

La revue IMPACT fait rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre de projets ENTREPRENEURIAUX, CRÉATIFS et TECHNOLOGIQUES dans les écoles COMMUNAUTAIRES FRANCOPHONES du Nouveau-Brunswick. Merci de partager dans vos réseaux!

PEVOM 2015 : Ou comment s’entreprendre pour partir à l’aventure?
Par : Lorena De Grandi Tougard, agente communautaire
DSFSud SdeC PEVOM IMG 2111Au Centre scolaire Samuel-de-Champlain de la ville de Saint-Jean, apprendre rime avec s’entreprendre. Les élèves de la 8e année de M. Éric Lévesque se sont engagés dans des projets entrepreneuriaux pour financer leur voyage éducatif de fin d’année. 

« On va aller au Biodôme et au Centre des sciences de Montréal, et on va aussi faire d'autres choses le fun en même temps, » explique Fiona, l’élève qui occupe le poste de présidente du projet dans cette école du District scolaire francophone Sud
DSFSud SdeC PEVOM8 LOGO
PEVOM ou Projet entrepreneurial pour le Voyage Ottawa Montréal est une initiative qui a déjà fait ses preuves dans la classe de M. Éric l’année dernière. 

L’objectif est d’amener les élèves en voyage pour leur donner une vision concrète sur des notions d’histoire et de sciences abordées durant l’année. Pour atteindre cet objectif, les élèves doivent amasser une somme de 16 000 $. Un défi audacieux qu’ils sont prêts à relever! « Par rapport à l’année dernière, nous avons gagné en organisation! », nous affirme Éric leur enseignant.

DSFSud SdeC PEVOM IMG 2259Après réflexion sur les produits ou services à proposer à la communauté, une quinzaine de microentreprises ont vu le jour. On citera par exemple la fabrication de mitaines, foulards ou singes « sock monkeys », la vente de crayons parfumés et de bougies, ou encore la dégustation de « smoothies ». 

La somme récoltée à ce jour grâce à l’énergie déployée est de 9 000 $, mais les efforts des élèves ne se relâchent pas! « Les microentreprises sont beaucoup plus structurées, les rôles et les postes de chacun sont plus clairs et nous nous tenons à une réunion par semaine avec les comités, » ajoute-t-il.

Ce dimanche 15 mars, PEVOM organise un BINGO, avec vente de produits créés par les élèves, qui aura lieu à l’école (voir tous les détails à la fin de l’article.) La mise en place de DSFSud SdeC PEVOM IMG 2258groupes de travail et de personnes responsables au sein de ces microentreprises permet aux jeunes de se développer pleinement et de faire face à toutes les situations. Un groupe de communication et marketing permet de faire parler des projets des élèves et d’accroitre les ventes. Un groupe de gestion permet de trouver des solutions aux difficultés rencontrées.

Tout le monde y trouve son compte et l’enseignant arrive à aborder des notions d’apprentissage grâce à la gestion des budgets, l’écriture de lettres en français et en anglais, sans compter les présentations orales et les appels téléphoniques initiés par les élèves.

« Mes élèves sont impliqués, car ils ont retenu le succès des élèves de l’année dernière et ils savent que les objectifs sont possibles à atteindre, » ajoute-t-il. Cette motivation leur permet de développer des capacités de direction, d’autonomie et de débrouillardise. Un bel exemple d’apprentissage qui sort des sentiers battus!

INVITATION : BINGO au profit de PEVOM 2015



DSFSsud SdeC PEVOM CartesBINGO1Quand : le dimanche 23 mars *NOUVELLE DATE
Heure : 15 h
Lieu : Cafétéria du Centre scolaire Samuel-de-Champlain
           67, chemin Ragged Point, Saint-Jean
 RSVP Évènement Facebook

Plus de 1 000 $ en prix à gagner! Les cartes de bingo se vendent 10 $ pour 10 cartes. (Nous jouerons donc 10 jeux.) Il y aura également les produits de diverses microentreprises. 

  icon facebook https://www.facebook.com/pevom8   
  icon twitter #PEVOM8



Histoire collective au Carrefour Étudiant
Par : Mathieu Roy, agent de développement communautaire

DSFNE LOGO CarrefourEtudiantLa classe de 2e année de Manon Landry de l’école communautaire Carrefour Étudiant de Beresford a récemment reçu la visite de l’auteur Jacques Ouellet dans le cadre de son projet entrepreneurial « Histoire collective » au District scolaire francophone Nord-Est.

DSFNE CarrEtudiant Histoire CollectiveLe but de la visite de l’auteur des Éditions La Grande Marée était d’appuyer les élèves au niveau du processus de l’écriture d’un livre. Ayant déjà entamé l’écriture d’un texte, les élèves ont présenté ce qu’ils avaient réalisé à M. Ouellet.

Par la suite, il leur a donné quelques conseils pour l’élaboration des différentes étapes, notamment en ce qui a trait à la révision du texte par ses pairs. 

Dans le cadre de ce projet, chaque élève de la classe contribuera à la création d’un livre, tant au niveau de l’écriture que de la création d’images. Grâce au Fonds d’appui pour le développement de la culture entrepreneuriale en éducation, on pourra faire l’impression de plusieurs exemplaires de ce livre et par la suite en faire la vente à la communauté.

L’argent amassé servira à l’achat de livres et de matériaux pour le centre d’écriture en classe.



Ça tricote dans la capitale provinciale
Par : Nicole Gagnon, agente communautaire

DSFSud Ste Anne TricTrucAfficheTric-Truc c’est la microentreprise de tricot d’un groupe d’élèves de l’école Sainte-Anne de Fredericton au District scolaire francophone Sud. Ce projet entrepreneurial a vu le jour dans la classe de 6e année de Chantal Duguay-Mallet au cours de l’année scolaire 2012-2013.

L‘idée vient d’un élève qui aimait tricoter des tuques. Avec un montant de démarrage du Fonds d’appui, ils ont acheté des fournitures et de la laine, et le projet a pris son envol avec un groupe de garçons. 

Le projet s’est autofinancé l’année suivante, et en septembre 2014, Tric-Truc est sortie de la classe de 6e lorsque l’enseignante a vendu toutes les parts de la compagnie à un groupe d’une dizaine d’élèves de 6e, 7e et 8e année désireux d’assurer une continuité et la faire fructifier. « Avec Tric-Truc, j'ai appris qu'on peut faire une différence en s'amusant, » explique Maude Couturier, une élève de la 7e année qui est également la présidente de la microentreprise. Les profits qu’ils réalisent sont versés à divers organismes de la communauté.
DSFSud Ste Anne TricTruc3
Le bureau de direction est composé de 5 élèves, qui se rencontrent une fois par semaine afin de discuter finances, ventes, publicité, confection, etc.  De plus, plusieurs autres élèves travaillent gratuitement comme sous-traitants à la confection de tuques et de foulards.

Tric-Truc bénéficie d’un autre coup pouce du Fonds d’appui, avec une subvention de 50 $ et un prêt de 100 $ pour acheter des fournitures additionnelles. La microentreprise a également reçu une bourse du projet communautaire de l’école « Partir mon entreprise » parce que l’objectif de confectionner et de vendre 60 tuques l’an dernier avait été atteint.

Une vidéo qui raconte l’histoire de la création et du fonctionnement de Tric-Truc, réalisée par les élèves de la classe d’arts visuels de M. Michel Chenard sera disponible sous peu sur le 
site Web de l’école.  

Un projet de recyclage à Petit-Rocher entame sa 2e année d'opération


DSFNE PubEtoile LeTournesol A196803Le projet entrepreneurial « Les recycleurs et les recycleuses » de l’école Le Tournesol de Petit-Rocher, qui avait bénéficié du Fonds d’appui l’an dernier et sélectionné comme projet modèle l’an dernier, continue de voler de ses propres ailes. Le District scolaire francophone Nord-Est en a fait la promotion dans l'édition regionale du journal L'Étoile 
récemment. 

Voir la page projet 2013-2014 sur le site Web de PAC en CLIQUANT ICI.

PAC FicheRecycleurs F WEBCette année, les élèves de la classe de 1ere année de Mme Lucie Roy ont choisi de recycler plus d’objets et ont choisi le nom « Je recycle tout » pour leur projet qui n’a pas fait de demande de financement cette année.

CLIQUEZ sur l’image de l'ARTICLE ci-haut pour lire l’article en format PDF.


Zone Musique à l’École Mgr.-Martin
Par : Isabelle Savoie, agente de développement culturel et communautaire 

Logo EcoleMgr MartinAfin de donner suite à des commentaires d’élèves concernant le manque d’instruments et de variété d’activités dans les cours de musique, l’enseignante Mme Wendy Cyr et les élèves de l’Mgr.-Martin de Saint-Quentin au District scolaire francophone du Nord-Ouest ont décidé d’entreprendre des démarches pour améliorer la situation. 

C’est donc dans le cadre d’un projet entrepreneurial que les élèves ont eu l’occasion de développer un intérêt plus grand pour leurs cours de musique en y ajoutant des instruments tels des instruments fabriqués avec des matériaux recyclés (ou objets de la maison), des guitares, des djembés, des tubes (boomwhakers) et autres percussions.

DSFNE Mgr Martin Projet Zone Musique2Les activités d’apprentissage sont donc plus variées et plus intéressantes pour les élèves et l’enseignante a réussi également à intégrer plusieurs résultats d’apprentissage au projet.

Les élèves ont eu comme tâche d’organiser une collecte de fonds en créant un spectacle de Noël extravagant. Ils ont d’ailleurs été accompagnés par leur enseignante de musique ainsi que plusieurs membres du personnel de l’école et de la communauté, afin de présenter un théâtre musical sous le thème « En direct de l’univers du Père-Noël! »

Chaque élève de l’école avait un rôle à jouer dans le spectacle. Des centaines de personnes de la communauté sont venues encourager nos jeunes. Les enfants y ont également ressenti un véritable sentiment d’accomplissement et de fierté. Ce fut un succès sur toute la ligne! 

De plus, lors du spectacle nous avons eu le plaisir d’annoncer aux élèves qu’avec le montant amassé, il serait maintenant possible d’acheter de nouveaux instruments pour l’école, grâce à leurs efforts, au Fonds d’appui pour le développement de la culture entrepreneuriale en éducation et à nos partenaires communautaires, le Groupe Savoie et North American Forest Products Ltd.
 icon facebook AIMEZ la page de l'école Mgr.-Martin


RUBRIQUE du PROGRAMME des ÉLÈVES INTERNATIONAUX
Voyage de ski mémorable—témoignages
Par : Des élèves internationaux

Note : La directrice du Programme des élèves internationaux—Nouveau-Brunswick avait lancé un défi aux 17 élèves qui y ont participé de nous faire parvenir un court texte descriptif au sujet de leur expérience. Voici quelques extraits rapiécés qui racontent un peu le fil narratif de la journée.

PAC INT 2014 2015 SKICrabbede Alexaimage6« On était demandé de faire un rapport sur le voyage à Fredericton. J’ai beaucoup aimé ce voyage … En plus, les activités ont fait beaucoup de plaisir. D’abord on a fait du ski. J’ai moins apprécié qu’au début tout le monde était obligé de participer au cours d’instruction parce que je savais déjà faire du ski. Mais après, quand on avait la possibilité d’aller sur les pistes plus difficiles, c’était super plaisant! »
Milena Theis—Allemagne
10e Cité des Jeunes A.-M.-Sormany, Edmundston/DSFNO

« J’ai beaucoup aimé le voyage à Fredericton, c’était amusant les activités qu’on a faites. J’ai aimé rencontrer tous les étudiants internationaux une autre fois. »
Fernando Zmery—Mexique
10e Mathieu-Martin, Dieppe/DSFSud


PAC INT 2014 2015 SKICrabbedeHenrikeIMG 0840« Il y avait des élèves de Moncton, Fredericton et aussi d’Edmundston… Comme il y avait seulement deux jeunes qui on fait du snowboard, Jemain et moi, on pouvait aller ensemble sur la découverte de Crabbe Mountain. On a découvert bientôt qu’il y a seulement un télésiège! C’est une grande différence quand on compare avec la Suisse! On a passé des belles heures avec du soleil et des bonnes conditions de neige…Pour le souper, on est allé dans la mall de Fredericton. C’était intéressant d’écouter des histoires des autres élèves internationaux et de découvrir une autre côté du Canada. À mon avis, tout le monde était content et fatigué à la fin de cette belle journée. » Henrike Nelissen—Suisse
11e  Louis-J.-Robichaud, Shediac/DSFSud

« Nous avons fait du ski alpin et une promenade en traineau. C’était très plaisant de voir mes amis internationaux. J’ai vraiment aimé le voyage! » Alexa Patrinos – Mexique 11e Mathieu-Martin—Dieppe/DSFSud

« C’était vraiment le fun!! Quand nous sommes arrivés à Fredericton, on a eu 45 minutes dans l’hôtel pour s’habiller pour skier… Ce que j’ai aimé le plus, c’était conduire sur le traineau, qui a été tiré par les chevaux. » 
Inga-Lisa—Allemagne 10e Louis-J.-Robichaud—Shediac/DSFSud

PAC INT 2014 2015 SKICrabbede CelineIMG 0582« J’avais tellement hâté de m’en aller en ce voyage parce que j’étais sûre que je serais heureuse, et j’avais raison… j’avais premièrement connaitre les autres élèves du programme francophone qui maintenant je considère mes amis, aussi j’avais appris une nouvelle chose que je n’avais jamais faite en ma vie; le ski, une activité vraiment amusante. » Andrea—Colombie
12
e Cité des Jeunes A.-M.-Sormany–Edmundston/DSFNO

« C’était magnifique, j’ai été vraiment content de revoir tout le monde et de faire des activités que peut-être je ne ferais jamais. Merci beaucoup pour une expérience magnifique. »
Gladys Castillo—Mexique
12e Cité des Jeunes A.-M.-Sormany–Edmundston/DSFNO

Le voyage a eu lieu les 21 et 22 février au centre de ski Crabbe Mountain près de Fredericton. Il a été organisé par trois des coordonnatrices du programme : Chantal Laviolette (Région Dieppe-Moncton) Céline Robichaud (Région Bouctouche-Shediac) et Nicole Gagnon (Région Fredericton-Oromocto).



Soumettre un article, une annonce, un texte d’opinion, ou une vignette!

Pour RÉSERVER un espace dans un prochain numéro, SVP envoyez un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Notre responsable des communications, Renée Morel, agit en temps qu’éditrice de La revue IMPACT. Nous invitons les agents communautaires et les enseignants des trois districts scolaires francophones ainsi que des représentants de nos autres partenaires à soumettre un texte avec photos (175 à 400 mots).

La date de tombée pour le numéro du 25 mars est le 19 mars 2015. Il est important de réserver votre espace! La revue IMPACT est publiée tous les 2 mercredis.

S’ABONNER!Pour recevoir un lien par courriel pour les prochains numéros, veuillez simplement envoyer un message à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avec l’objet : IMPACT—abonnement.


icon facebookAIMEZ notre page!      icon twitterSUIVEZ-nous!


PAC-PartenairesLOGO-LINE