PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09

Volume 1, numéro 3 – 27 janvier 2015 


Cet outil de marketing éducatif a pour but de faire rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre des PROJETS ENTREPRENEURIAUX et TECHNOLOGIQUES dans les écoles FRANCOPHONES du Nouveau-Brunswick, ainsi que d’autres INITIATIVES parrainées par notre organisme ou nos partenaires. Bonne lecture! Et, surtout, n’hésitez pas à partager dans vos réseaux! 

NUMÉRO SPÉCIAL : Le Programme des élèves internationaux 
PAC INTL CarteFamilles 7X5 recto jan2015Vivre une expérience internationale à la maison

Vous avez une chambre d’ami de libre? Vous êtes passionnés ou intéressés par les autres cultures? Vous souhaitez vivre une expérience internationale à la maison? Alors, tous les profils de familles sont acceptés; pas besoin d’avoir des adolescents à la maison.

Le Programme des élèves internationaux en collaboration avec les trois districts scolaires francophones du Nouveau-Brunswick est présentement en recrutement de nouvelles familles d’accueil dans toutes les régions de la province pour septembre 2015 et janvier 2016.

CLIQUEZ sur la photo pour télécharger un PDF pour communiquer avec la coordonnatrice de votre région.



Les élèves internationaux proviennent surtout du Mexique, de la Colombie, du Brésil, de l’Allemagne, de la Suisse et de la Turquie et ils sont âgés de 12 à 18 ans. La durée de l’accueil peut être de 5 ou 10 mois.

Ces élèves viennent vivre une expérience en français, en vivant dans une famille francophone (ou bilingue) et en allant à l’école en français.

VISIONNEZ notre nouvelle VIDÉO promotionnelle mettant en vedette Paolo du Mexique qui fréquente la 7e année à l'École Régionale Saint-Basile au District scolaire francophone du Nord-Ouest, et sa famille d’accueil. (Note: puisque le public cible ce sont les agences internationales, les sous-titres et certains clips sont en anglais.)

Les familles reçoivent une contribution mensuelle pour l’accueil d’un jeune et sont appuyées par une coordonnatrice dans leur région tout au long de l’expérience. Visitez www.nbfr.ca pour plus d’information.

Témoignage d’une mère d’accueil : Des liens solides se sont tissés


Au cours des quatre dernières années, depuis le début du Programme, Monique Savoie, son mari Mario Tardif et leurs deux enfants Jasmin et Jérôme, ont accueilli quatre jeunes mexicains au sein de leur famille à Dieppe. Cette année, c’est Fernando, un élève en 10e année à l’école Mathieu-Martin, qui découvre avec eux les joies de l’hiver canadien. Voici le témoignage de Monique :

VoyageMexique MSavoie CIMG3251C’est tellement enrichissant d’avoir un jeune d’un autre pays à la maison. Nous leur avons appris notre langue et notre culture, mais ces jeunes hommes nous ont aussi, peu à peu, initiés à leurs coutumes. Nous trouvons les jeunes mexicains très respectueux.

Ils sont un bon exemple pour nos deux garçons, qui ont l’occasion de voir les choses différemment en s’habituant à une autre culture, tout en développant la curiosité et le goût du voyage. 

Ils adorent chacun de leurs grands frères, et ils sont maintenant déterminés d’apprendre l’espagnol. Ils ont même décidé de faire le « dimanche mexicain », où l’on tente le plus possible de parler l’espagnol (avec des dictionnaires et l’aide de Fernando qui demeure avec nous cette année) et bien sûr, cuisiner des plats mexicains.

Photo : Alfredo (élève 2012-2013), Jasmin, Monique, Lalo (élève 2013-2014), Jérôme et Mario


Voyage en famille au Mexique en décembre

Au cours des années, les parents de chacun des jeunes mexicains que nous avons accueillis nous ont invités à aller les visiter dans leur pays. Finalement, cette année, nous avons décidé de tenter l’expérience. Nous sommes donc partis en voyage au Mexique pour deux semaines en décembre (Fernando est resté au Canada chez la famille de la coordonnatrice de notre région.)
VoyageMexique MSavoie CIMG3276
Nous sommes chanceux, les Mexicains que nous avions accueillis précédemment demeurent tous dans la même ville, soit Querétaro, situé au centre du pays. Nous étions très fébriles, car ce n’est pas un voyage ordinaire; nous allions voir nos garçons mexicains qui sont maintenant presque des hommes!

Nous avons donc débarqué à la maison des parents de Lalo Gonzalez (élève 2013-2014), qui furent nos hôtes pour les deux semaines. On était tellement content de revoir notre grand Lalo; que d’émotions!

C’était très plaisant de passer du temps avec eux. Nous avons adoré leur nourriture et leurs coutumes, et nous étions tellement bien avec cette famille super accueillante. 

Photo : Dans la chambre de Mauricio (élève 2010-2011) à Querétaro, Jérôme, Jasmin et Mario 

VoyageMexique MSavoie CIMG3019On est donc entré en contact avec les deux autres (Mauricio 2010-2011 et Alfredo 2011-2012). Ils sont venus nous chercher et nous ont amenés dans leurs familles.

Encore de moments émouvants. Nous avons passé du temps avec chacun d’eux, visité leurs maisons, et appris à connaître les membres de leurs familles. Tous les parents nous remerciaient encore pour tout ce que l’on avait fait pour leurs garçons. Ils sont vraiment reconnaissants. 

Bref, ce voyage fut un pur bonheur pour toute notre famille. Lorsqu’on a commencé avec le Programme international, on ne se doutait pas où cela allait nous mener. Ce fut et c’est toujours une belle aventure, et ça continue de nous enrichir chaque jour. Maintenant, on a une grande famille mexicaine. Des liens solides se sont tissés, on a reçu plein d’invitations et on a bien l’intention d’y retourner un jour.  

Photo : Jérôme, Mauricio (frère de Lalo), Lalo (élève 2013-2014), Alfonso (autre frère) et Jasmin.


L’école AQV rend hommage à son premier élève international
Par Christian Levesque, agent-scolaire communautaire

LOGO AQVChristopher Buck, un élève de la Suisse, est le premier élève international qu’a accueilli l’école communautaire Aux-Quatre-Vents de Dalhousie. Il est venu étudier pendant un semestre dans 
DSFNE AQC HommageCHristopher IMG 2798le cadre du Programme des élèves internationaux, et il retournera chez lui le 30 janvier.

Une célébration spéciale a été organisée pour lui lors de l’ouverture officielle du tournoi annuel de hockey de l’équipe des Cyclones, le 8 janvier dernier.

On lui a présenté un chandail souvenir en guise de reconnaissance pour sa générosité avec ses camarades de l’école, l’ambiance positive qu’il a su dégager lors de son passage à notre école et son apport important à l’équipe de soccer de l’école lors de la finale provinciale disputée à Bathurst à l’automne 2014.

Photo : Christopher, Chantal Haché, directrice adjointe et responsable de la vie étudiante et des compagnons de l’équipe de soccer qui jouent aussi au hockey, Yoan Levesque, Jérémy LeBlanc et Vincent Bujold.


Culture entrepreneuriale et technologies
logoCLAIR2014
Suivre Clair 2015 en DIRECT!


Du 29 au 31 janvier, suivez le colloque Clair2015 en DIRECT sur le site Acadiepedia sur le Web : http://ustreamplayer.com/00000051/player.html.

Pour les gens de la grande région d’Edmundston, la Radio des jeunes est maintenant disponible sur la bande 104,5 FM.

logo transparent Radio des jeunesVous aurez la chance d’entendre des émissions réalisées directement du Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska tout au long de ce colloque international, un forum de pratiques gagnantes et de conférences qui a pour but de voir l’éducation autrement.

Vous pourrez y entendre de la musique, des entrevues et quelques surprises. Et ce sont des jeunes qui assureront l’animation, la production et la réalisation de ces émissions!

Près de 300 participants sont attendus et certains seront très actifs sur Twitter. Vous n’avez pas besoin d’avoir un compte pour suivre ce qui se passe. Cliquez ici : icon twitter #Clair2015


De la robotique à l’école de Grande-Digue

Par François-Léonce Charron, agent de développement—Projets technologiques (PAC)

DSFSud Grande Digue RobotiqueDans le cadre de son programme d’ateliers après-classe « Le Combo », l’école de Grande-Digue (District scolaire francophone Sud) vient d’offrir une session d’ateliers sur la robotique. Huit élèves de la 4e à la 8e année ont ainsi pu explorer la robotique sous toutes ses formes, tout en s’amusant.
 
Les jeunes ont commencé par découvrir les concepts de base de la robotique; Qu’est-ce qu’un robot? À quoi ça sert?

Ils ont ensuite utilisé des ensembles LEGO Mindstorms NXT pour construire et programmer divers robots qui pouvaient, entre autres, répondre à des commandes sonores, suivre des lumières ou encore arrêter d’avancer tout juste avant de tomber du rebord d’une table.

L’atelier s’est terminé le 22 janvier avec une petite compétition amicale pendant laquelle des robots construits par les élèves ont joué au sumo. Deux à la fois, les robots devaient se chercher à l’intérieur d’une arène circulaire, puis essayer de se pousser l’un et l’autre à l’extérieur. Somme toute, un atelier très pratique que les jeunes ont beaucoup aimé.


DSFNE Etoile Salon lecture MgrMelanson A196794Stratégie de promotion des projets entrepreneuriaux au DSFNE


Depuis le début janvier, des projets communautaires entrepreneuriaux du District scolaire francophone Nord-Est sont mis en vedette dans la section locale du journal L’Étoile, des éditions Chaleur, Péninsule acadienne et Restigouche.

Cette initiative s’inscrit dans le 15 % de promotion et visibilité dans les priorités de travail des agents de développements communautaires. Ce sont eux qui fournissent les textes et les photos. Ci-contre, la publication dans L’Étoile Édition Restigouche du 15 janvier. CLIQUEZ sur l’image pour l’agrandir.

Le district a choisi d’investir dans une publicité d’un quart de page, environ 3 fois par mois, d’ici la fin juin.

« Plusieurs des projets ont été développés à partir d’un Scénario d’apprentissages intégrés (SAI), mais il y a également d’autres projets qui auront contribué aux apprentissages des élèves où ils jouent les rôles d’initiateurs, de gestionnaires et de réalisateurs, » explique Annie Levesque, la coordonnatrice des relations stratégiques pour le district scolaire.

La revue IMPACT publiera une de ces initiatives dans tous les numéros d’ici la fin de l’année scolaire.








 
 
 
 






Pour plus de détails sur le projet « Salon de lecture » à l’école Mgr.-Melanson de Val D’Amour, REGARDEZ cette courte VIDÉO préparée par les ÉLÈVES responsables du projet.

Vente de bracelets « Nœuds Doux » pour aider une élève d’Haïti
Par Julie Francoeur, agente communautaire et culturelle

DSFNO Notre Dame Noeuds Doux IMG 0003L’Entreprise Nœuds Doux (E.N.D.) de l’école Notre-Dame à Edmundston confectionne des bracelets contour (Wrap bracelets) de toute grandeur et couleur. Un bracelet qui se porte toute l’année ou pour une occasion spéciale. Un accessoire « chic » qui fait un très beau cadeau. 

L’E.N.D a été créée, mise sur pied et gérée par les élèves des deux classes de septième année, sous la supervision des deux enseignantes titulaires Lisa Bellefleur et Hélène Soucy.

DSFNO Notre Dame Noeuds Doux IMG 0007
« Les élèves jouent un très grand rôle dans l’entreprise. Ils participent à la fabrication, à la publicité, à l’organisation, à la mise en marché; et bien plus, » explique Lisa Bellefleur.

La vente de ces bracelets a débuté en novembre à l’école pendant une rencontre parent-enseignant. Les élèves sont encouragés puisque le produit se vend depuis très bien.

Les gens peuvent choisir parmi une collection de bracelets de différentes couleurs de billes et de cuir. Les tours de poignet varient d’un à cinq tours et le prix est établi selon le nombre de tours. 

Un pourcentage des profits aidera à payer la scolarité d’une élève d’Haïti que parraine l’école.

Par la suite, les élèves offriront un pourcentage au fond de bienfaisance de l’école pour les élèves dans le besoin. Le projet a bénéficié du Fonds d’appui pour le développement de la culture entrepreneuriale en éducation.



Microentreprise « Jus fruités 100 % » à l’école Anna-Malenfant

Par Chantal Laviolette, agente de développement communautaire

DSFSud AnnaM Jus fruites 2 2015Les élèves de 5e année, de la classe de M. Mathieu Thériault de l’école Anna-Malenfant de Dieppe, s’engagent chaque semaine au projet entrepreneurial « Jus 100 % fruités ».

Depuis le mois de décembre, ces élèves préparent et vendent des boissons confectionnées de fruits glacés. Ce mélange consiste de fruits congelés (bananes, framboises, mangues, fraises) et de jus de fruits. Avec les profits de leur microentreprise, ils pourront commanditer une école haïtienne.

Pour chaque boisson vendue (au prix de 2 $), les élèves remettront 1 $ à une école qui se situe dans un petit village haïtien. Cette école cherche à s’agrandir afin d’offrir des services communautaires à plus de gens du village. La vente se fait chaque mercredi à l’école. Bravo à ces élèves entrepreneurs!

Pour voir plus de photos, voir l’album sur la page Facebook de PAC.


Soumettre un article, une annonce, un texte d’opinion, ou une vignette!


Nous attendons vos ARTICLES! Notre responsable des communications, Renée Morel, agit en temps qu’éditrice de La revue IMPACT.

Si vous voulez soumettre un texte avec photos, nous invitons les agents de développement communautaire des trois districts scolaires francophones ainsi que des représentants de nos autres partenaires à envoyer un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour réserver votre place.


La date de tombée pour le prochain numéro est le 5 février 2015.

icon facebookAIMEZ notre page!      icon twitterSUIVEZ-nous!


PAC-PartenairesLOGO-LINE