welcomeToShadFR(GRAND-SAULT, N.-B. — le 22 novembre 2015)  Les élèves du secondaire ont jusqu’à la fin du mois pour s’inscrire à l’expérience SHAD 2016. L’organisme canadien de bienfaisance aide des élèves exceptionnels à se prendre en charge – à un moment crucial de leur formation scolaire – afin de les amener à reconnaître leurs propres capacités et à entrevoir leur potentiel extraordinaire à la fois comme leaders de demain et comme instigateurs de changement.

Le 22 octobre dernier, Émélie Gagnon, une élève de la 12e année à la Polyvalente Thomas-Albert de Grand-Sault, a participé à la compétition nationale des entreprises en démarrage qui a eu lieu à l’Université de Waterloo en Ontario. Elle est également la porte-parole pour le recrutement de participants dans les écoles francophones du Nouveau-Brunswick cette année.

TÉMOIGNAGE d’Émélie Gagnon - Porte-parole SHAD 

SHAD2015 EquipeUBCEmelie GagnonCette année, le thème de la compétition nationale SHAD avait comme but d’encourager les Canadiens à passer du temps à l’extérieur. « Venture », l’entreprise de mon équipe — qui a remporté le premier prix du camp SHAD à l’Université de la Colombie-Britannique — se veut un service d’abonnement.

Un peu comme pour un magazine, les abonnés recevraient chaque mois une boîte avec du matériel pour les encourager à aller dehors : pour un pique-nique, pour skier, pour regarder les étoiles, etc.

J’ai été très impressionnée par la qualité des projets des autres campus. Par exemple, un mécanisme qui change en engrais le CO2 émit par un BBQ, un fauteuil roulant adapté pour tous-terrains, un jeu électronique où des jeunes doivent trouver des monstres cachés à l’extérieur à l’aide de leurs téléphones.


PHOTO : Émélie est debout à l’extrême gauche avec les participant(e)s du programme SHAD 2015 de UBC.

Au banquet, la conférencière Michele Romanov, ancienne Shad et nouveau dragon de l’émission Dragons Den, nous a parlé de l’importance de prendre des risques dans la vie afin d’accomplir de belles choses. Cette présentation a été suivie par la remise des prix pour le concours national. Mon équipe remporta la 2e place pour le prototype et la 3e place en marketing.  

L’équipe qui a remporté le premier prix à l’échelle nationale était une équipe wild card, c’est-à-dire une des deux équipes qui n’avait pas remporté la compétition sur leurs campus respectifs, mais qui a fait une demande pour se rendre au national.

Leur projet était une sorte de bibliothèque publique, mais pour de l’équipement sportif; et où les gens se procurent une carte débit à dix dollars donnant accès à l’équipement rangé dans des bacs dans divers parcs de la ville. En introduisant la carte à l’endroit indiqué sur le bac, celui-ci s’ouvre et les gens prennent ou remettent le matériel désiré.

En résumé, j’ai beaucoup aimé mon expérience tant au niveau régional que national, et je suis très fière de me compter parmi les anciens de SHAD. Je recommande cette expérience avec beaucoup d’enthousiasme! – Émélie Gagnon, Fellow SHAD 2015
affiche shadLR


S’INSCRIRE à SHAD 2016


SHAD accueillera les participants (plus de 600 élèves canadiens et étrangers) en résidence à l’une de 13 universités hôtes, pendant 4 semaines l’été prochain. Axé sur les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques l’expérience SHAD expose les participants à une approche multidisciplinaire tout à fait stimulante.

Pour être admissible, l’élève doit :

— être inscrit en 10e, 11e ou 12e année dans une école secondaire;
— être très performant au niveau académique; être engagé dans les activités scolaires et communautaires;
— faire preuve d’initiatives, de leadership, de curiosité; 
— être innovateur dans sa façon d’aborder des défis et posséder des qualités et compétences entrepreneuriales.

Si vous connaissez un ou une élève qui remplit le profil du candidat recherché, n’hésitez pas à l’encourager à postuler! La date limite est le 30 novembre 2015.

Pour plus d’information
www.shad.ca

ou communiquez avec Helen Jane Kearney
courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
téléphone : (506) 475-7354.