Le 9 octobre 2014—Dieppe, N.-B.
KLosier-ÉquipementIMG 2367Web
Entouré de son équipement d’escalade et de plein air, l'expert-conseil en leadership Kenneth Losier a partagé avec enthousiasme et humilité son expérience de vie et sa passion pour les grandes randonnées. C'était dans le cadre de sa conférence « Partir à l’aventure », présentée au campus de Dieppe du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB).

Il faut viser haut, a-t-il expliqué à ses auditeurs, les élèves des Centres de formation secondaire de Shediac, de Bouctouche, de Richibucto, ainsi que ceux inscrits au CCNB-Dieppe dans le but d’obtenir leur diplôme d'études secondaires. « Ce n’est pas l’Everest qui est important, c’est ton Everest qui est important, » leur a-t-il confié.

Du parc national Gros-Morne à Terre-Neuve, en passant par les Alpes, les glaciers de la Nouvelle-Zélande et jusqu’à l'Himalaya, Kenneth Losier a escaladé plusieurs des grandes montagnes du monde, mais son plus grand défi a été celui de terminer l’école. « Monter les montagnes, on dirait que je suis en contrôle. À l’école, je n’étais pas en contrôle. Je n’étais pas en contrôle, parce que j’avais des tests et des examens, puis ça me chavirait. » 

Écoutez un extrait (1 min. 8 sec.) de la conférence de Kenneth Losier :

 

 

Sylvie et Kim, qui fréquentent le Centre de formation secondaire de Richibucto, ont été très impressionnées par les photos et le témoignage de M. Losier, non seulement par rapport à l’effort physique qu’il investit dans ses aventures mais dans son approche. « Il faut avoir une grande estime de soi-même et vraiment du courage. Lui, il n’y’a pas peur des hauteurs, mais c’est trop pour moi, » dit Kim en riant. « Je n’ai pas le courage de monter une grosse montagne de même, mais il sait comment te donner un boost. C’était une bonne conférence. 

KLosieBrunoAmyCFS-BouctoucheWebIl a aussi présenté un petit animal en peluche, qui représente pour lui une de ses deux voix : une qui encourage et l’autre qui juge. « On a tous deux voix. Tu peux te décourager, tu peux te dire que “tu n’as pas d’affaire là”, que “t’es stupide”. Quand j’ai commencé à faire du plein air on m’a traité de stupide. J’ai des chums qui me disaient, “Kenneth, fait attention!”. C’est souvent cette voix qui te parle, qui te coupe tes rêves, qui t’empêche de les réaliser. Mais c’est toujours mieux d’écouter l’autre voix, celle qui te dit : "continu, fait des efforts, fait un petit pas de plus". » 

Bruno et Amy du Centre de formation secondaire de Bouctouche avec le conférencier, Kenneth Losier / Photo © PAC

Hayley et Bruno, qui fréquentent le Centre de formation secondaire de Bouctouche, ont beaucoup apprécié la conférence. Pour sa part, Bruno est déterminé à poursuivre ses études, « Moi, mon rêve c’est de devenir coiffeur et de travailler à Londres. » Hayley est d’accord que le courage est important, non seulement pour escalader de vraies montagnes, mais aussi les montagnes personnelles. « Veut, veut pas, l’école n’est pas vraiment encourageante pour les jeunes, mais moi je suis déterminée de finir mon école. »

SommetMontMeraPick-6400m-EverestLosierÀ la fin de la conférence, il a présenté une courte vidéo mettant en vedette un montage d’images époustouflantes de ses différentes expéditions. Après, les participants ont eu droit à une visite guidée du collège avec le chef de département, Robert Durepos.

Cette rencontre est une initiative des partenaires suivants : le CCNB-Dieppe, le District scolaire francophone Sud, Centraide du Grand Moncton et du Sud-est du Nouveau-Brunswick et Place aux compétences.

Kenneth Losier possède trente-cinq (35) années d’expérience dans la gestion d’équipes au sein de différentes institutions financières, de compagnies d’assurance-vie et de sociétés d’états tels que la Banque Fédérale de Développement et Financement Agricole Canada. Il détient un diplôme en comptabilité du CCNB et il a réalisé de nombreuses formations professionnelles et ateliers portant sur le leadership, la gestion des ressources humaines, le marketing, le service à la clientèle, ainsi que des cours en finance et en droit auprès de l’Université de Laval, au Québec.

L'Everest prise du sommet du mont Mera Pick à 6,400m/Photo © gracieuseté de K. Losier