Revue IMPACT

PAC La revue IMPACT Vol3 No1 Oct2016 1

Octobre 2016 


NOUVEAU FORMAT !  

(Cliquez ICI ou sur l'IMAGE pour ouvirir le PDF dans un autre onglet.)


PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 2, numéro 9 – Juin 2016

Un blogue mensuel qui fait rayonner le développement de l'ESPRIT d'ENTREPRENDRE chez les JEUNES dans les ÉCOLES COMMUNAUTAIRES FRANCOPHONES du Nouveau-Brunswick, Canada.



Midi ukulélé : une nouvelle microentreprise à l’école Le Sommet de Moncton

Par : Émilie David, élève de 7e année — École Le Sommet

LOGO midi ukuléléNotre microentreprise, Midi ukulélé, est formé de 12 experts qui offrent des cours d’ukulélé une fois par semaine durant leur heure du diner aux élèves de la maternelle à la 5e année.

Notre projet s’est terminé sur une bonne note en présentant plusieurs petits spectacles de nos participants à la communauté, en plus de remporter le prix « Jeunes leadeurs » au Défi entrepreneurship jeunesse 2016

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 2, numéro 8 – Avril 2016

Un blogue mensuel qui fait rayonner le développement de l'ESPRIT d'ENTREPRENDRE chez les JEUNES dans les ÉCOLES COMMUNAUTAIRES FRANCOPHONES du Nouveau-Brunswick, Canada.



Le bureau de direction des entreprises PEVOM rencontre le ministre Rousselle

Par : Renée Morel, éditrice de La revue IMPACT   

Habillés en tenue d’affaires, les éléves du bureau de direction du projet PEVOM au Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean se sont rendus aux bureaux du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance.
PEVOM MEDPE SamuelDeChamplain Avril2016Ce sont ces élèves de 8e année qui ont demandé cette rencontre, qui a eu lieu la semaine dernière, pour présenter leur projet au ministre Serge Rousselle Ils étaient accompagnés de leur enseignant, Eric Levesque, et de la directrice de leur école, Lise Drisdelle-Cormier. PEVOM compte plus de 15 microentreprises. 
PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 2, numéro 7 – Mars 2016

Un blogue mensuel qui fait rayonner le développement de l'ESPRIT d'ENTREPRENDRE chez les JEUNES dans les ÉCOLES COMMUNAUTAIRES FRANCOPHONES du Nouveau-Brunswick, Canada.
 


Un élève de Grande-Digue passionné par le journalisme


DSFSUD Grande Digue Alexis BourqueAlexis Bourque se démarque à son école par sa passion pour l’écriture. L’élève de 6e année fait partie du comité de journalisme de l’École de Grande-Digue au District scolaire francophone Sud. Depuis le début de l’année scolaire, il a publié six articles au sujet d’activités et de projets sur le blogue de l’école.

Très détaillés et mis en page avec des photos, ses articles ressemblent plutôt à des reportages de magazine. Il effectue toute la recherche et y consacre plusieurs heures de son temps à l’extérieur des heures de classe.

« Beaucoup de gens m’ont dit que je ferais un bon journaliste. Lorsque M. Rémi, l’agent communautaire de l’école, m’a proposé d’entrer dans le comité de journalisme, je n’ai pas hésité. J’ai toujours adoré écrire, donc j’écris mes articles avec intérêt. Je ne fais pas mes articles pour le besoin, je les fais pour le plaisir. C’est de là que ma passion me vient, » partage-t-il.

Volume 2, numéro 6 – Février 2016
PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09

Un blogue mensuel qui fait rayonner le développement de l'ESPRIT d'ENTREPRENDRE chez les JEUNES dans les ÉCOLES COMMUNAUTAIRES FRANCOPHONES du Nouveau-Brunswick, Canada. 


DSFS St Paul Chanson CarolineRaphael
Voir la vidéo !
Deux artistes acadiens interprètent la chanson des élèves de Saint-Paul

Par : Nicole Comeau, agente de développement communautaire 

C’est en décembre dernier que les élèves de l’École Saint-Paul de Kent ont accueilli les artistes acadiens Caroline Savoie et Raphaël Butler pour interpréter la chanson « Le premier café (C’est toi que j’aime) ».

C’était une expérience unique, que les élèves ne sont pas près d’oublier. « C’était la meilleure rencontre de toutes mes années à l’école », a affirmé un élève après l’enregistrement.

Volume 2, numéro 5 – Janvier 2016
PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09

Un blogue mensuel qui fait rayonner le développement de l'ESPRIT d'ENTREPRENDRE chez les JEUNES dans les ÉCOLES COMMUNAUTAIRES FRANCOPHONES du Nouveau-Brunswick, Canada. 


DSFSud ProjetTrucs du chef LJRTrucs du chef

Savez-vous comment éplucher un kiwi en 2 secondes? Blanchir une tomate? Extraire le max d’un citron? Mesurer du miel ou décortiquer un homard? Eh bien, les élèves du cours de cuisine professionnelle de l’École Louis-J.-Robichaud de Shediac ont plein de trucs pour vous!

C’est dans le cadre d’un projet entrepreneurial qu’ils ont préparé une série de vidéos culinaires avec différents trucs pour vous aider.

En plus de jouer les rôles d’animateurs des capsules, ils sont également responsables de tous les éléments de la production vidéo : du tournage, à la prise de son et au montage.

PAC HeaderNoel 15 12 09
Volume 2, numéro 4 – 17 décembre 2015  (ÉDITION du temps des Fêtes!) 

Un blogue mensuel qui fait rayonner le développement de l'ESPRIT d'ENTREPRENDRE chez les JEUNES dans les ÉCOLES COMMUNAUTAIRES FRANCOPHONES du Nouveau-Brunswick. 


DSFNO FlashMob MA Caron2Flash Mob de Noël, bel hommage à une enseignante du Nord-Ouest

L’enseignante de 3e année Marie-Andrée Caron, de l’École Saint-Jacques à Edmundston, a eu toute une surprise lorsqu’on a sonné à sa porte.

Comme plusieurs l’ont constaté dans la vidéo devenue virale dans les médias sociaux, elle est visiblement émue de voir plein de monde devant chez elle chantant des chansons de Noël et dansant sur le trottoir.

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 2, numéro 3 – 19 novembre 2015 

Ce blogue mensuel fait rayonner le développement de l'ESPRIT d'ENTREPRENDRE chez les JEUNES dans les ÉCOLES COMMUNAUTAIRES FRANCOPHONES du Nouveau-Brunswick.
 

L’initiative est appuyée par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, les trois districts scolaires francophones et des partenaires des secteurs public et privé.

Une rampe d’accès pour un enseignant retraité à Dalhousie  

Par : Christian Levesque, agent communautaire

DSFNE AQV Rampe 1180C’est dans le cadre d’un projet entrepreneurial, que des élèves de l’école communautaire Aux quatre vents de Dalhousie se sont mobilisés pour construire une rampe d’accès pour un enseignant à la retraite.  

René Fecteau a été diagnostiqué avec une tumeur cancéreuse au cerveau depuis quelques années, et sa mobilité était devenue très réduite depuis plusieurs mois. 

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 2, numéro 2 – 15 octobre 2015 

Cette revue mensuelle fait rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre de projets ENTREPRENEURIAUX dans les ÉCOLES COMMUNAUTAIRES du Nouveau-Brunswick.
 

L’initiative est appuyée par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, les trois districts scolaires francophones et des partenaires des secteurs public et privé.


« Génie-Haut », une nouvelle initiative entrepreneuriale à l’école communautaire Ernest-Lang
Par : Kevin Ouellette, directeur, et Vicky Savoie, agente communautaire

AFFiche Génie HautLe personnel de l’école communautaire Ernest-Lang a choisi de prendre les grands moyens et d’innover au maximum afin de continuer d’offrir l’excellence en éducation, d’engager ses nombreux bénévoles et partenaires, et d’agir en tant qu’agent de changement.

Au cœur de la communauté de Saint-François dans le Haut-Madawaska, notre petite école de 81 élèves fait partie de trois écoles au District scolaire francophone du Nord-Ouest faisant l’objet d’une étude de viabilité.

Puisque notre but ultime est toujours d’améliorer les programmes d’études qui permettent d’améliorer les apprentissages des jeunes, l’équipe de l’école a donc opté pour mousser le développement de la culture entrepreneuriale et l’esprit d’entreprendre chez nos élèves.

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 2, numéro 1 – 24 septembre 2015

Cette revue mensuelle fait rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre de projets ENTREPRENEURIAUX dans les ÉCOLES COMMUNAUTAIRES du Nouveau-Brunswick.
 

L’initiative est appuyée par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, les trois districts scolaires francophones et des partenaires des secteurs public et privé.

Une étude appuie les effets positifs des projets entrepreneuriaux en salle de classe
Par : Lise Gallant, agente de recherche et d’évaluation, Place aux compétences

IMPACT STAT ETUDELes enseignants et les enseignantes qui ont vécu un projet entrepreneurial avec leurs élèves témoignent depuis plusieurs années des effets positifs qu’engendre l’approche entrepreneuriale. 
Le directeur adjoint du Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean, France Maillet, nous a partagé ceci dans une vidéo mettant en vedette le projet PEVOM des élèves de 8e année : « Moi, ce qui me fait chaud au cœur c’est de voir comment les jeunes ont pu s’entreprendre, de montrer du leadership et qu’ils sont capables; et dès qu’on leur enlève un peu de barrières et qu’on les laisse s’épanouir, c’est incroyable ce qu’ils peuvent nous montrer. »

C’est exactement ce que confirme une première étude visant à évaluer les effets des projets pédagogiques entrepreneuriaux sur l’esprit d’entreprendre des élèves francophones du Nouveau-Brunswick qui a eu lieu lors de l’année scolaire 2014-2015, grâce à un partenariat entre Place aux compétences (PAC) et l’Université de Moncton. 

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 1, numéro 12 – 10 juin 2015

La revue IMPACT fait rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre de projets ENTREPRENEURIAUX et CRÉATIFS TECHNOLOGIQUES dans les écoles COMMUNAUTAIRES du Nouveau-Brunswick. Merci de partager dans vos réseaux! 

Cette initiative est appuyée par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, les trois districts scolaires francophones, et plusieurs autres partenaires des secteurs public et privé.


La tête dans les étoiles

Par : Béatrice Chevat, agente de développement communautaire

DSFNE OlaL Etoiles IMG 0533La classe combinée des élèves de 4e, 5e et 6e année de l’école communautaire Ola-Léger de Bertrand au District scolaire francophone Nord-Est est une classe très scientifique et très curieuse.

C’est donc dans le cadre d’un projet entrepreneurial intitulé « À la découverte des étoiles » que l’enseignante Monique Godin a choisi d’intégrer des éléments du programme d’études en sciences et technologies. Dans un premier temps, les élèves ont eu la visite du planétarium mobile de Science East afin de leur faire une expérience enrichissante et interactive.  

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 1, numéro 11 – 27 mai 2015

La revue IMPACT fait rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre de projets ENTREPRENEURIAUX et CRÉATIFS TECHNOLOGIQUES dans les écoles COMMUNAUTAIRES du Nouveau-Brunswick. Merci de partager dans vos réseaux! 

Cette initiative est appuyée par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, les trois districts scolaires francophones, et plusieurs autres partenaires des secteurs public et privé.

NUMÉRO SPÉCIAL : DÉFI ENTREPRENEURSHIP JEUNESSE 2015

Le projet « Transition » de l’école Mathieu-Martin remporte un 3
e prix au Défi entrepreneurship jeunesse
Par : Michèle Routier, agente de développement communautaire

DSFSud MM Transition PlaqueDes élèves de partout en province ont convergé vers Moncton dans le but de participer au Défi entrepreneurship jeunesse 2015. Parmi tous ces entrepreneurs en herbe, on retrouvait le projet « Transition ». 

C’est la microentreprise d’un groupe d’élèves du cours Relais de l’école Mathieu-Martin de Dieppe, qui confectionne des cartes de souhaits et des signets depuis l’année scolaire 2012-2013. 

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 1, numéro 10 – 6 mai 2015

La revue IMPACT fait rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre de projets ENTREPRENEURIAUX et CRÉATIFS TECHNOLOGIQUES dans les écoles COMMUNAUTAIRES du Nouveau-Brunswick. Merci de partager dans vos réseaux! 

Cette initiative est appuyée par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, les trois districts scolaires francophones, et plusieurs autres partenaires des secteurs public et privé.


Vidéo du projet PEVOM présentée à une conférence nationale
Par : Renée Morel, communication et marketing de PAC

DSFSUD PEVOM CAPSI IMG 2012Quatre élèves de 8e année et l’enseignant Éric Levesque du projet PEVOM au Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean au District scolaire francophone Sud ont eu l’occasion de participer à la conférence nationale de l’Association canadienne des écoles publiques-International (CAPS-I | ACEP-I) à Fredericton cette semaine.

Photo : Bonnie McKie, directrice de l'ACEP-I, Annika, Anthoni, Hunter, Ryan et Éric Levesque

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 1, numéro 9 – 22 avril 2015

La revue IMPACT fait rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre de projets ENTREPRENEURIAUX et CRÉATIFS TECHNOLOGIQUES dans les écoles COMMUNAUTAIRES du Nouveau-Brunswick. Merci de partager dans vos réseaux! 

Cette initiative est appuyée par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, les trois districts scolaires francophones, et plusieurs autres partenaires des secteurs public et privé.

DSFSUd Amirault MiroPicocouvertureMiro et Pico en France, projet d’édition à l’école Amirault
Par : Emmanuelle Chapados, agente de développement communautaire

Deux chiens, les mascottes de l’école Amirault partent de Dieppe au Nouveau-Brunswick à la découverte de la France. Il vous amène avec eux dans leurs aventures et leurs mésaventures…


Voilà comment se résume le charmant livre pour enfant, Miro et Pico en France, écrit et illustré par les élèves des classes de 1re année de Martine Cadieux et d’Amélie Brideau Plourde, dans le cadre d’un projet entrepreneurial et du Programme croisé de l’école Amirault au District scolaire francophone Sud.

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 1, numéro 8 – 8 avril 2015

La revue IMPACT fait rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre de projets ENTREPRENEURIAUX, et CRÉATIFS TECHNOLOGIQUES dans les écoles COMMUNAUTAIRES du Nouveau-Brunswick. Merci de partager dans vos réseaux! 

Cette initiative est appuyée par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, les trois districts scolaires francophones, et plusieurs autres partenaires des secteurs public et privé.

Moins d’une semaine pour s’inscrire au Défi entrepreneurship jeunesse!

DEJ PhotoArticle2014 04 08Nous savons que les jeunes du Nouveau-Brunswick ont d’excellentes idées et qu’ils réalisent de nombreux projets fort utiles dans nos collectivités. Nous voulons les connaître, et leurs efforts méritent également d’être reconnus! 

La date limite pour s’inscrire au Défi entrepreneurship jeunesse (DEJ) est le mercredi 15 avril 2015.

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 1, numéro 7 – 25 mars 2015

La revue IMPACT fait rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre de projets ENTREPRENEURIAUX, et CRÉATIFS TECHNOLOGIQUES dans les écoles COMMUNAUTAIRES du Nouveau-Brunswick. Merci de partager dans vos réseaux!

Cette initiative est appuyée par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, les trois districts scolaires francophones, et plusieurs autres partenaires des secteurs public et privé.

Notre Histoire—été 1755 de retour sur les planches au Pays de la Sagouine

Par : Hélène Hébert, agente de développement communautaire
DSFS MontCarmel Notre histoire
À la suite de son immense succès en juin dernier, la pièce de théâtre originale écrite par les élèves de 6e année de la classe de Chantal Duplessis de l’école Mont-Carmel de Sainte-Marie de Kent sera présentée de nouveau le 29 mars au Pays de la Sagouine.

Notre Histoire – été 1755, porte sur l’histoire des Acadiens avant la Déportation. Ce projet entrepreneurial a été développé avec la collaboration de l’auteur et metteur en scène Sylvio Allain dans le cadre de Génie Arts et avec l’appui de plusieurs partenaires.

PAC-BanniereIMPAC-Large-14-12-09
Volume 1, numéro 6 – 11 mars 2015 

La revue IMPACT fait rayonner les réussites des JEUNES dans le cadre de projets ENTREPRENEURIAUX, CRÉATIFS et TECHNOLOGIQUES dans les écoles COMMUNAUTAIRES FRANCOPHONES du Nouveau-Brunswick. Merci de partager dans vos réseaux!

PEVOM 2015 : Ou comment s’entreprendre pour partir à l’aventure?
Par : Lorena De Grandi Tougard, agente communautaire
DSFSud SdeC PEVOM IMG 2111Au Centre scolaire Samuel-de-Champlain de la ville de Saint-Jean, apprendre rime avec s’entreprendre. Les élèves de la 8e année de M. Éric Lévesque se sont engagés dans des projets entrepreneuriaux pour financer leur voyage éducatif de fin d’année. 

« On va aller au Biodôme et au Centre des sciences de Montréal, et on va aussi faire d'autres choses le fun en même temps, » explique Fiona, l’élève qui occupe le poste de présidente du projet dans cette école du District scolaire francophone Sud